Santiago Quintans

Lion’s Mouth dans Citizen Jazz

24 septembre 2018 à 09h44

Santiago Quintans Lion’s Mouth
La formation Lion’s Mouth du guitariste manceau Santiago Quintans est frontale. Avec une section rythmique redoutable - Ramón López et Sébastien Boisseau aiment à se chercher tout du long et se trouvent - quelques sons de guitare qui rappellent à certains moments les grandes heures de la fin des Sixties (Hendrix, Page, …), c’est le tapis rouge pour la révélation du festival : le saxophoniste lituanien Liudas Mockunas.
Propulsant une pâte sonore large comme l’Erdre sur laquelle il joue, à partir d’un vocabulaire post free savamment maîtrisé (il joue en duo avec Marc Ducret sur le disque Silent Vociferation NoBusiness Records, 2009), il valorise les compositions astucieuses de Quintans, avec et contre ses partenaires. Le groupe est soudé, plus ascensionnel sur les parties quartet que trio, il ne reste qu’à lui souhaiter longue vie. Notons, pour ceux qui déplorent la frilosité supposée des publics, que malgré la puissance de feu de cette formation une majorité des auditeurs est restée assise et transportée.